Imprimer cette page | Fermer la fenêtre
Département fédéral de la défense,
de la protection de la population et des sports

Rapport annuel 2011 du LABORATOIRE SPIEZ

L’institut suisse de protection NBC à Spiez a donné une forme un peu plus détaillée à son rapport annuel. Les spécialistes de Spiez ont entre autres traité de manière circonstanciée les thèmes suivants :

11.05.2012 | Communication OFPP

Des ouvriers enlèvent, pour la décontaminer, la couche supérieure de terre sur le terrain de jeux d’une école de la préfecture de Fukushima

Les physiciens analysent les imposants travaux de décontamination qui se déroulent à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima et décrivent les défis auxquels la Suisse se verrait confrontée si une catastrophe nucléaire analogue se produisait sur son territoire. De leur côté, les chimistes vérifient si les systèmes de microréacteur - une sorte de petit laboratoire - conviennent à la production illégale de toxiques chimiques de combat ; quant aux biologistes, ils documentent la surveillance microbiologique des nouvelles espèces de moustiques susceptibles de répandre des agents pathogènes exotiques en Suisse.

D'une manière générale, l’année dernière a eu pour nous une forte orientation internationale. En effet, depuis juin 2011, le LABORATOIRE SPIEZ apporte son soutien au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans le développement de compétences pour maîtriser des événements NBC ; depuis fin 2011, il fait partie du réseau mondial de laboratoires de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Photo : des ouvriers enlèvent, pour la décontaminer, la couche supérieure de terre sur le terrain de jeux d’une école de la préfecture de Fukushima. (Reuters)

Pour des questions concernant cette page: Communication DDPS

S’abonner aux actualités

RSS

Le flux d’information RSS vous informe automatiquement sur les nouveautés du site du DDPS.

Informations complémentaires

Imprimer cette page | Fermer la fenêtre