Imprimer cette page | Fermer la fenêtre
Département fédéral de la défense,
de la protection de la population et des sports

Le vélo 12 – Le vélo militaire nouvelle version

L’armée va acquérir 4100 nouvelles bicyclettes d’ici l’année prochaine. Car aujourd’hui encore, les vélos jouent un rôle important comme moyen de locomotion de la troupe.

23.05.2012 | Communication DDPS

Le vélo 12 – Le vélo militaire nouvelle version

L’entreprise suisse Simpel SARL a décroché le contrat de production des vélos militaires. En 2012, cette fabrique établie à Maschwanden livrera à l’armée une première tranche de 2800 bicyclettes. 1300 exemplaires suivront l’année prochaine. Dans les coûts qui s’élèvent à 10,2 millions de francs environ sont déjà compris les frais de production et de maintenance du fabricant pendant dix ans.

Un moyen de transport important


Les troupes de cyclistes appartiennent au passé depuis l’Armée 95. Cependant, le vélo militaire n’a pas totalement disparu de l’armée. Thomas Hammerich travaille à la Planification de l’Etat-major des Forces terrestres. Il tient à rappeler qu’aujourd’hui encore la bicyclette, comme moyen de locomotion joue un rôle essentiel dans l’armée : « Dans les écoles de cadres, tout particulièrement pour les futurs officiers, la bicyclette reste irremplaçable pour les activités quotidiennes. Le vélo remplit une fonction non négligeable dans le cadre de l'éducation physique. Il représente en effet un moyen de locomotion écologique et peu coûteux pour les trajets entre la caserne et la place d’instruction ou de tir. » Les sergents-majors, les fourriers, l’équipe de cuisine ou les gardes utilisent régulièrement la bicyclette pour se déplacer tous les jours sur de courtes distances.

Une bicyclette composée d’éléments facilement disponibles sur le marché


Et le fait que l’on doive acquérir un nouveau vélo pour la première fois depuis près de vingt ans n’est pas sans raison. L’entreprise suisse qui avait été mandatée à l’époque ne produit plus de vélos depuis 1995. Etant donné que la bicyclette 93 était un véhicule développé spécialement pour l’armée, on ne trouve tout simplement plus de pièces de rechange sur le marché. Thomas Hammerich est affirmatif à ce sujet : « Cette fois, nous avons veillé à ce que la nouvelle bicyclette se compose d’éléments que l’on trouve facilement sur le marché. »

Le chef de notre département a aussi participé aux tests

Au cours de la phase des essais à la troupe, le chef de notre département s’est vu également remettre une bicyclette pour la tester sur le trajet qu’il emprunte pour se rendre au travail entre Münsingen et Berne. Comme le raconte Thomas Hammerich, la bicyclette 12 a, dans l’ensemble, fait bonne impression sur l’ancien commandant d’un bataillon de cyclistes. Seule la selle est, selon lui, un élément qui devrait être amélioré. Le conseiller fédéral Ueli Maurer a en effet déploré le fait que par temps pluvieux, elle s’imbibe complètement d’eau.

Source: intra, Daniel Laroche, Communication Défense

 

DONNEES TECHNIQUES

CadreAluminium AN6
CouleurNoir, appliquée par poudrage
Jantes / rayonsDT Swiss EX500 / DT Swiss Competition
PneusSchwalbe Marathon Plus 26x1.75
Rapport de vitesse/moyeu arrièreDérailleur 8 vitesses Shimano
Dynamo/moyeu avantDynamo-moyeu Shimano
FreinsFreins à disques Shimano Alfine AV et AR
PédalesWellgo C021
GuidonFSA Mekropolis
SelleSelle Royal Yak
EclairageAV et AR technique LED avec capteur crépusculaire et feux de position (60 lux AV
AccessoireSacoche à outils
  
PoidsEnviron 15 kg
Pour des questions concernant cette page: Communication DDPS

S’abonner aux actualités

RSS

Le flux d’information RSS vous informe automatiquement sur les nouveautés du site du DDPS.

Imprimer cette page | Fermer la fenêtre