Imprimer cette page | Fermer la fenêtre
Département fédéral de la défense,
de la protection de la population et des sports

Fin des tirs d'essais de missiles et des essais en vol – Retour des États-Unis du F/A-18C Hornet suisse

13.12.2007
Son programme de tirs d'essais de missiles et d'essais en vol aux USA étant terminé, un F/A-18C Hornet des Forces aériennes suisses rentre en Suisse aujourd'hui. L'appareil, venant des USA, s'est posé sur l'aérodrome militaire d'Emmen après un vol de transfert de trois jours via le Groenland et l'Islande.
Le test de missiles modernes requiert de très vastes places de tir avec de grandes zones de sécurité, ainsi que des moyens modernes de surveillance et d'analyse des résultats des tirs de test. Ces conditions ne sont nulle part réunies en Europe sous la forme requise, c'est pourquoi des essais aux USA ont été planifiés et exécutés sous la direction d'armasuisse, le centre compétent pour les acquisitions, la technologie et l'immobilier au DDPS, en collaboration avec les Forces aériennes.

Ces essais se sont déroulés sur le terrain de tir de China Lake (Californie) et sur le White Sands Missile Range (Nouveau-Mexique). Ces deux gigantesques places de tir appartiennent à l'US Navy et l'US Army.

Tirs réussis de 14 missiles air-air

Les spécialistes d'armasuisse et des Forces aériennes avaient préparé plus de 40 missions pour pouvoir procéder aux divers tirs dans différentes conditions. Un pilote d'essai d'armasuisse et trois pilotes du domaine des essais opérationnels des Forces aériennes ont été engagés pour tirer, avec un F/A-18, 14 missiles air-air contre des drones-cibles sans pilote. Les missiles air-air tirés sont des AIM-9X à guidage infrarouge et des AIM-120B à guidage radar.

Le premier vol du F/A-18 sur le désert californien s'est déroulé le 17 avril 2007. Le premier missile a été tiré le 2 mai. L'achèvement de ces tests aux USA et la rentrée en Suisse marquent la fin de la vérification globale de la flotte de F/A-18 modernisés.

Ces essais ont été acceptés par le Parlement dans le cadre du programme d'armement 2003. L'équipe a également effectué 30 autres vols pour la vérification d'ensemble des systèmes actuels et l'évaluation d'autres systèmes dont l'introduction est prévue ultérieurement pour la sauvegarde de la valeur de combat de l'appareil. Le F/A-18 a été engagé pendant 85 heures au total. Plus de 100 personnes travaillant sur les différents terrains de tir ont été engagées pour le contrôle des voies aériennes et des drones, pour l'observation de la trajectoire des missiles et pour la garantie de la sécurité.

Important volume de données

Cette campagne d'essais de neuf mois a permis à l'équipe responsable des essais, composée de sept personnes, de récolter un grand nombre de données. Les premières analyses ont confirmé aux spécialistes des missiles l'exactitude des connaissances disponibles et ont permis de tirer d'importants enseignements sur les performances du système F/A-18 Hornet. L'analyse détaillée de toutes les données prendra encore un certain temps. Les Forces aériennes tiendront compte, dans leur tactique d'engagement, des nouvelles connaissances disponibles.

Fonctionnement parfait du service de vol

Le service de vol et l'entretien impeccables du F/A-18 aux USA ont été garantis par cinq spécialistes de RUAG Aerospace, qui ont bénéficié du soutien de Boeing et de l'US Navy. A cet effet, quelque 26 tonnes de matériel au sol et de matériel de rechange avaient été amenées sur place. Grâce à la fiabilité du F/A-18, tous les vols ont pu se dérouler comme prévu. Dans le courant des tests, Alfred Markwalder, chef de l'armement, le divisionnaire Markus Gygax, chef de l'engagement des Forces aériennes, et Myriam Meyer, CEO de RUAG Aerospace, ont pu constater sur place la qualité du travail de l'équipe mixte composée de 12 spécialistes d'armasuisse, des Forces aériennes suisses et de RUAG Aerospace.
Renseignements:
Kaj-Gunnar Sievert
Chef de la communication
031 324 62 47
Editeur:
Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
Forces aériennes
Pour des questions concernant cette page: Communication DDPS
Imprimer cette page | Fermer la fenêtre