print preview Retour à la Page d'accueil

En route vers le mortier 12 cm 16

Avec le mortier 12 cm 16, l’Armée suisse dispose d’un système d’arme moderne, performant et précis. Dans le cadre des vérifications techniques effectuées en mai 2021, des essais concluants ont été réalisés sur la place de tir de Hinterrhein et documentés dans des prises de vue. Faites-vous une idée.

09.06.2021 | Communication armasuisse

Objectifs du mortier 12 cm 16

Depuis la mise hors service pour raison d’âge des chars lance-mines 12 cm 64/91, les formations de combat de l’Armée suisse ne disposent plus d’aucun système leur permettant d’assurer l’appui de feu indirect à courte distance. Cela signifie plus particulièrement que la capacité de trajectoire courbe dans le groupe des angles supérieurs pour le combat en zone bâtie a été perdue. Avec le nouveau système de mortier de 12 cm, l’armée retrouve cette capacité et dispose d’un système moderne, performant et précis. La production en série a débuté en février 2021. La remise des premiers systèmes de mortier à la troupe est prévue à partir de 2024.

Tir intensif du mortier de 12cm 16 à courte, moyenne et longue portée.
Source: DDPS
© VBS/DDPS

Le feu indirect est un élément essentiel dont l’armée a besoin pour accomplir sa mission de défense. Si les propres troupes ne disposent pas d’armes à trajectoire courbe, elles sont contraintes par le feu adverse à se mettre à couvert en permanence. Elles ne peuvent ni se mouvoir ni entraver la capacité au combat de l’adversaire. Le feu indirect intervient à différentes distances : à distances moyennes à longues, on engage l’artillerie à tube et les missiles, les hélicoptères de combat et les avions de combat et, à courte distance, les systèmes de mortiers.

Le mortier 12 cm 16 est une arme à trajectoire courbe pour l’engagement à courte distance. Il permet, à l’échelon tactique inférieur (bataillon), de concentrer rapidement les efforts principaux de feu, par exemple sur des véhicules ou des rassemblements de troupes adverses. Comme il tire les obus sur une trajectoire verticale et avec une précision élevée, le mortier est particulièrement adapté à un engagement en terrain bâti.

Le mortier 12 cm 16 en engagement

Le mortier est un système très mobile, ce qui favorise à la fois son engagement flexible et sa protection. Une fois en position de feu, le système peut accomplir sa mission en tant que pièce isolée ou en association à différents genres de feu. Ainsi, il peut être utilisé pour un feu de neutralisation de longue durée. Dans la manœuvre « shoot and scoot » (tirer et disparaître) par contre, le mortier tire 4 coups en 20 secondes ou 10 coups en 60 secondes et quitte sa position de tir avant d’être touché par le feu adverse.

En mai 2021, ce mode d’intervention a été testé dans de mauvaises conditions atmosphériques dans le cadre des vérifications techniques. La vidéo suivante présente le déroulement d’un scénario de feu et explique les différentes étapes.

Légende du film :

Le film montre le déroulement typique d’un tir en rafale (ici 4 coups en moins de 20 s). Le mortier passe de la « position d’aguet » protégée à la position de tir et exécute l’ordre de tir défini. Il échappe ensuite à l’éventuel feu adverse en changeant de position ou en se repliant vers la position d’aguet. En fonction du nombre de coups tirés et de la distance à la cible, le mortier est déjà en déplacement avant que le premier obus qu’il tire n’atteigne la cible.