print preview

Modernisation Duro : l'entrepreneur mandaté résout des problèmes de livraison grâce à un nouveau moteur

Berne, 12.07.2019 – L’entreprise générale GDELS-Mowag, mandatée pour assurer la modernisation du Duro I, a trouvé une solution auprès du fournisseur du moteur. Le véhicule de transport de troupe sera équipé d’un nouveau moteur turbo-diesel moderne, répondant à la norme antipollution EURO-6.vendredi. L’avantage écologique a convaincu armasuisse d'accepter cette solution.

Fin novembre 2018, l’entrepreneur général GDELS-Mowag avait fait savoir à armasuisse que le fournisseur du moteur avait demandé une procédure d’assainissement judiciaire. Les livraisons des moteurs nécessaires au maintien de la valeur du véhicule de transport de troupe Duro I ne pouvaient plus être assurées. Cette situation, incertaine depuis plusieurs mois dans une procédure judiciaire qui s’éternisait, a amené GDELS-Mowag à étudier des solutions de rechange. GDELS-Mowag a alors proposé à armasuisse d’équiper le transporteur de troupe Duro d’un autre moteur. armasuisse a accepté la proposition.

Les avantages écologiques l’emportent sur les frais supplémentaires

Il s’agit du moteur F1C de FPT (Fiat Powertrain Technologies). Ce groupe turbo-diesel moderne satisfait à la norme EURO-6, stricte sur les émissions de gaz d’échappement, et possède un meilleur rendement en puissance du moteur.

Dans la ligne des efforts entrepris pour améliorer la durabilité au sein du DDPS, ces avantages sur le plan écologique l’ont emporté sur les frais supplémentaires engendrés. Parmi les variantes évaluées, l'équipement des véhicules d'un moteur répondant à la norme plus ancienne EURO-3 n'aurait eu, pour armasuisse, aucune incidence sur les coûts. Mais cette option n’aurait pas satisfait aux exigences actuelles en matière de durabilité. Le passage à la norme plus stricte EURO-6 et l’intégration d’un système de retraitement des gaz d’échappement entraînent des surcoûts de 3500 francs par véhicule à la charge d'armasuisse. Ces frais supplémentaires peuvent être couverts dans le cadre du crédit d’engagement de 558 millions de francs que le Parlement a approuvé avec le programme d’armement complémentaire 2015.

Pénalité conventionnelle et frais supplémentaires pour l’entrepreneur général

Ce changement de moteur conduit à un retard du projet dans son ensemble, dont la durée n'est pas encore établiedurée exacte. armasuisse réclamera à l’entrepreneur général GDELS-Mowag la pénalité conventionnelle contractuelle. En outre, GDELS-Mowag devra reformuler la planification de la production en fonction de cette nouvelle situation. La stratégie de parc unique est poursuivie, ce qui implique que tous les véhicules équipés de l’ancien moteur seront également rééquipés du nouveau moteur EURO-6. Les frais supplémentaires seront pris en charge par GDELS-Mowag.

Le projet de modernisation du Duro I

Avec le programme d’armement complémentaire 2015, le Parlement fédéral a approuvé la modernisation de 2220 véhicules de transport de troupe Duro I. L’enveloppe de cette modernisation de maintien de valeur comprend la rénovation du véhicule porteur, une nouvelle motorisation avec filtre à particule (désormais EURO-6), la modification de l’installation électrique, de l’éclairage et du système de freinage du véhicule, l’intégration de l’ABS (système d’antiblocage de roue) et d’un programme électronique de stabilité (ESP) ainsi qu’une nouvelle carrosserie avec protection contre le renversement et système de ceinture 4 points.

Informations complémentaires

Adresse en cas de questions

Jacqueline Stampfli
Suppléante du chef de la communication d’armasuisse
+41 58 464 60 42

Editeur