Le contrôle de la flotte de F/A-18 est terminé, à l’exception d’un appareil – Aucune autre fissure n’a été découverte

Berne, 14.03.2019 – Une fissure dans un composant structurel de la partie supérieure du fuselage a été découverte sur un F/A-18C Hornet lors de travaux de maintenance le 19 février 2019. Jusqu’à présent, le contrôle de la flotte de F/A-18 n’a permis de découvrir aucune autre fissure. Un appareil doit encore être contrôlé.

Une fissure dans un composant structurel de la partie supérieure du fuselage a été découverte le 19/02/2019 sur un F/A-18C Hornet des Forces aériennes lors de travaux de réparation chez RUAG Aviation à Emmen. Le contrôle de tous les avions de type F/A-18C/D des Forces aériennes a alors été ordonné.

Le contrôle visant à déceler des fissures éventuelles est presque terminé
Jusqu’à présent, aucune autre fissure n’a pu être constatée. Un F/A-18C, qui se trouve chez RUAG Aviation à Emmen pour entretien et n’est donc pas en service de vol, n’a pas encore pu être contrôlé. L’appareil n’est pas accessible en raison de travaux d'entretien au niveau de sa structure. Le contrôle de ce dernier F/A-18C devrait être possible dans le courant du mois de mars.

La disponibilité opérationnelle est assurée
La fissure constatée n’ayant aucune incidence sur la disponibilité des avions, les possibilités d’intervention de la flotte de F/A-18 Hornet – et plus particulièrement du service de police aérienne (PA24) des Forces aériennes – n’étaient pas remises en cause.

Parallèlement aux travaux d’inspection sur les avions, les experts de RUAG recherchent la cause possible de la fissure en collaboration avec leurs interlocuteurs pour les F/A-18 aux États-Unis, la marine américaine et le fabricant Boeing.

Les investigations en cours doivent permettre de répondre à différentes questions, telles que la durée d’indisponibilité de la machine impliquée, la manière de réparer la partie concernée du fuselage et les coûts qui en résulteront. Des déclarations fiables seront uniquement possibles après la clôture des investigations.

Informations complémentaires

Adresse en cas de questions

Kaj-Gunnar Sievert
Responsable du service de communication d’armasuisse
+41 58 483 62 47

Editeur