print preview

CORONA 20: l’engagement de l’armée est officiellement terminé

Berne, 30.06.2020 – Le service d’appui de l’Armée suisse ordonné par le Conseil fédéral dans le cadre de la pandémie du coronavirus prend fin ce mardi 30 juin 2020, après 107 jours. Les derniers militaires encore engagés seront libérés de leurs tâches et licenciés ce même jour.

Les 50 derniers militaires encore en service dans CORONA 20 - des policiers militaires professionnels engagés pour épauler l’Administration fédérale des douanes (AFD) - seront libérés de leurs tâches aujourd’hui, mardi 30 juin 2020, scellant ainsi la fin officielle de cet engagement en service d’appui de l’Armée suisse ordonné le 16 mars dernier par le Conseil fédéral.

Les engagements subsidiaires destinés à fournir des prestations d’aide ont déjà pris fin le
29 mai 2020 et les militaires du domaine sanitaire ont été licenciés. Depuis, un millier de militaires restaient encore en service d’appui dans le domaine de la protection. Une partie a été libérée le 14 juin dernier de leur service à la frontière et dans les zones environnantes. D’autres militaires, 130 environ, ont aussi été libérés le 17 juin 2020 de l’engagement subsidiaire qu’ils effectuaient en faveur des corps de police cantonaux genevois et vaudois.

Les militaires de CORONA 20 ont accompli quelque 320 000 jours de service en faveur du système sanitaire civil, de l’AFD et des corps de police cantonaux. Par cet engagement, ils ont fourni un précieux soutien aux institutions et aux autorités civiles de sorte que celles-ci ont été, même au plus fort de la pandémie, en mesure d’accomplir en tout temps leurs tâches indispensables.

Lorsque la mobilisation a été déclenchée le 16 mars 2020, le Conseil fédéral avait chargé l’armée d’épauler, au plus tard jusqu’au 30 juin 2020, le système de santé publique, l’AFD et les corps de police cantonaux, si nécessaire avec 8000 militaires au maximum. Depuis lors, 6000 militaires environ (effectif d’engagement, états-majors compris) ont accompli temporairement un service d’appui sur l’ensemble de la Suisse dans les domaines de l’aide et de la protection. Conformément au principe selon lequel l’armée doit être engagée là où l’on a besoin d’elle, celle-ci a rempli, sur demande des cantons, plus de 300 missions, à l’entière satisfaction des autorités civiles. Des remerciements lui ont été adressés comme il se doit.

Adresse en cas de questions

Daniel Reist
Porte-parole de l’armée
+41 58 464 48 08

Editeur