print preview

Beatrix Solms

Des finances à l'informatique, une réorientation réussie

Beatrix Solms, conseillère SAP, BAC
Beatrix Solms, conseillère SAP, BAC

 

Mme Solms, comment présenteriez-vous votre profession à une personne non initiée ?

Nous configurons des logiciels pour que l'armée puisse remplir au mieux ses missions de protection de la population. Cela signifie que même en temps de crise, par exemple lorsque des efforts considérables sont déployés pour endiguer une pandémie, nous veillons à ce que l'armée puisse fonctionner parfaitement.

Comment êtes-vous arrivée à la Base d’aide au commandement de l’armée ?

Dans ma précédente fonction de cheffe de projets SAP chez armasuisse, j’avais déjà eu de nombreux contacts avec des employés de la Base d’aide au commandement (BAC). J’ai toujours pris grand plaisir à ces échanges et, déjà à cette époque, l’idée de faire partie de cette équipe ne m’aurait pas déplu. Alors, lorsqu’un poste s’est libéré, j’ai sauté sur l’occasion et j’ai postulé.

Quelles qualités faut-il posséder pour accomplir ce travail ?

En tant que conseillère SAP, je dois avoir un bon esprit d’analyse et travailler de manière structurée. Cela implique souvent de comprendre des processus complexes et de les simplifier. De très bonnes compétences sociales sont également un avantage, car je travaille avec de nombreuses personnes et équipes différentes.

Qu’est-ce qui rend votre travail unique ? Qu’appréciez-vous tout particulièrement ?

J’apprécie les diverses tâches et les défis liés à ma profession, surtout la collaboration avec différents domaines tels que ceux chargés des finances, du controlling, des projets, des biens immobiliers ou avec le service préposé aux automobiles.

Comment se compose votre équipe ? Quel est le parcours de vos collègues ?

La plupart d’entre nous ont obtenu un diplôme en informatique de gestion. Nous avons aussi quelques personnes qui ont changé d’orientation par amour de l’informatique, comme moi qui suis issue des finances.

Quelles sont vos possibilités de perfectionnement professionnel ?

La BAC est très favorable à la formation continue de tous ses employés. Il est possible de compléter sa formation en suivant par exemple un programme d’études ou une formation de consultant chez SAP.

Votre activité à la BAC vous laisse-t-elle du temps pour des loisirs ?

Grâce aux horaires de travail flexibles, je peux facilement combiner mon temps libre avec mon travail. Il est également possible de travailler à temps partiel ou d’effectuer des tâches en télétravail.

Où vous voyez-vous dans cinq ans?

Il y a encore tant de choses intéressantes à apprendre. J’aimerais approfondir mes connaissances et essayer de saisir l’opportunité d’une carrière de spécialiste en informatique.

Vous avez travaillé dans d’autres entreprises. Quelles sont les principales différences avec la BAC ?

J’ai toujours eu d’excellents employeurs, mais je pense que le personnel de la BAC dispose de davantage de possibilités pour faire face aux défis quotidiens.

Quels sont les projets auxquels vous allez vous atteler dans un avenir proche ?

Pour l’instant, je travaille principalement dans le cadre du programme ERPSYSVAR qui vise à transférer le paysage du système SAP du Groupement Défense vers la technologie SAP S/4HANA la plus nouvelle.

Dans ce programme, je travaille dans les projets de comptabilité analytique pour le domaine de la planification des ressources et, dans le domaine de la gestion immobilière, pour la gestion des projets de construction, la planification des investissements et la gestion du portefeuille de projets.

À propos de Beatrix Solms

Beatrix Solms, conseillère SAP, BAC

Âgée de 42 ans, Beatrix Solms a obtenu un brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité. Avant d’entrer au DDPS en 2010, elle travaillait pour Galexis SA (grossiste/prestataire de services sur le marché de la santé) où elle a fait ses premières armes sur SAP. Aujourd’hui, elle travaille à temps partiel auprès de la Base d’aide au commandement de l’armée (BAC) comme conseillère SAP pour les modules PS (Project Systems) et VMS (Vehicle Management System).