Markus Schütz

Markus Schütz, enseignant spécialisé Affaires sanitaires, Forces terrestres
Markus Schütz, enseignant spécialisé Affaires sanitaires, Forces terrestres

La formation permanente comme atout supplémentaire 

Vous êtes enseignant spécialisé au sein du service sanitaire. Comment êtes-vous ar-rivé à ce poste ?

J’ai accompli mon service militaire comme soldat en service long aux Affaires sanitaires, puis comme sergent dans la fonction d’enseignant spécialisé. Les écoles sanitaires 42 m’ont proposé un emploi civil fixe dans cette fonction. Ayant beaucoup apprécié le travail avec les soldats sanitaires, j’ai accepté.

Que fait un enseignant spécialisé dans le domaine sanitaire ? A quoi ressemble votre journée ?

Une journée d’instruction ordinaire commence par une brève partie théorique, par exemple sur l’anatomie et la pathophysiologie. L’auditoire peut aller de 30 à 120 personnes, une section ou toute une compagnie. Vient ensuite la partie pratique, avec l’enseignement en petits groupes de la technique d’injection et de perfusion. D’autres jours, je suis engagé comme coach pour assister les appointés-chefs dans leurs tâches d’instruction. Lorsque je n’enseigne pas, je m’occupe notamment de la préparation et du suivi des blocs théoriques du pro-gramme.

Sortez-vous parfois des salles de classe pour travailler en plein air ?

Bien évidemment. Beaucoup de formations et d’exercices se déroulent à l’extérieur, dans le terrain. Les engagements avec les sanitaires d’unité sont toujours des moments forts. Nous nous entraînons par exemple à évacuer des patients par hélicoptère depuis une place sinistrée jusqu’à un élément sanitaire modulaire.

Quels sont les atouts de l’armée en tant qu’employeur ?

L’armée offre de bonnes prestations sociales et des horaires flexibles. Mon cahier des charges est clair, mes tâches sont très variées et je rencontre toujours de nouvelles personnes dans mes cours. Les bonnes possibilités de perfectionnement offertes représentent également un atout important pour moi.

Quelles sont les offres de formation et de perfectionnement dont vous pouvez profiter ?

Tout d’abord, les cours de langue. Les formations que je suis et l’instruction que je donne en plusieurs langues me permettent d’augmenter sensiblement le niveau de mes connaissances. Les cours que j’ai suivis auprès de la Fédération suisse pour l’éducation des adultes m’ont aussi aidé à développer mes capacités didactiques. De plus, j’ai pu rafraîchir et approfondir mes connaissances pratiques et théoriques en médecine grâce à plusieurs cours et stages spécialisés.

Cela vous a-t-il été utile pour votre carrière professionnelle ?

Les formations m’ont permis de me développer personnellement. J’ai appris des choses sur moi-même et découvert de nouvelles façons d’enseigner. Les cours de perfectionnement annuels dans le domaine sanitaire me permettent de rester à jour dans la matière que j’enseigne. En tant qu’enseignant spécialisé, je veux fournir des prestations irréprochables. Le DDPS m’en donne les moyens.