print preview Retour à la Page d'accueil

Masques de protection, tenues et gants pour les institutions de santé publique de toute la Suisse

Le dépôt de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) joue un rôle important dans la lutte contre le coronavirus. C’est de cet endroit que partent tous les jours des livraisons de matériel de protection destiné aux cantons, où les équipes d’intervention et le personnel soignant en ont urgemment besoin. Ce matériel a pourtant été acquis ces dernières années en prévision de scénarios bien différents.

07.04.2020 | Communication OFPP

Le dépôt de l’OFPP
Du matériel stocké dans le dépôt de l’OFPP est utilisé maintenant pour équiper le personnel médical exposé au coronavirus.

Le dépôt de l’OFPP est à l’image de l’évolution de la protection de la population en Suisse : il abritait par le passé des tenues de travail, des bottes et du matériel sanitaire des nombreuses organisations de protection civile du pays. Les appareils radio analogiques y étaient révisés et réparés avant d’être renvoyés aux cantons. Ils ont été remplacés plus tard par les appareils Polycom digitaux, livrés également depuis le dépôt mais réparés exclusivement par le fabricant. En raison d’une modification de la loi, la compétence en matière de matériel personnel a été transférée de la Confédération aux cantons.

L’utilisation du dépôt a par conséquent fortement diminué jusqu’à ce que, il y a quelques années, des exercices et des études portant sur l’analyse des risques relatifs aux dangers et menaces NBC mettent en évidence la nécessité de disposer d’un nombre important d’équipements en cas de scénarios nucléaires. Ces scénarios incluent tous les événements entraînant une augmentation de la radioactivité, provoquée par exemple par une bombe sale dispersant des substances radiologiques. Les équipements spécialisés utilisés dans le domaine N sont destinés aux équipes de mesures et de décontamination, aux équipes d’intervention des organisations d’urgence, mais aussi au personnel des exploitants d’infrastructures critiques de la région touchée. En raison de la répartition des compétences en Suisse, la mise à disposition de ce matériel incombe à l’OFPP.

Une réserve nationale

L’acquisition des équipements a été réalisée en plusieurs étapes. L’OFPP a constitué progressivement une réserve nationale réunissant notamment différents types de tenues de protection, des gants, des surbottes et des masques à gaz. La gestion de ces stocks est coûteuse : de nombreux articles ont une durée limite d’utilisation de trois à quatre ans seulement et ne sont guère employés dans les interventions courantes. Lors d’achats en grandes quantités, une partie de la marchandise provient toujours de l’entrepôt du fournisseur et sa durée d’utilisation a par conséquent déjà été entamée. Pour éviter de remplacer le matériel en permanence, certains articles sont testés régulièrement par le Laboratoire de Spiez. Aussi longtemps que leur effet de protection a pu être prouvé, ils ne sont pas remplacés.

Adaptés au personnel d’urgence

Du matériel stocké dans le dépôt de l’OFPP est utilisé maintenant pour équiper le personnel médical exposé au coronavirus. Les masques et tenues de protection sont tout particulièrement adaptés au personnel d’urgence et sont déjà utilisés dans de nombreux cantons. Il existe aussi une forte demande concernant les gants et les lunettes de protection. En règle générale, le matériel est livré plutôt en petites quantités et remis directement aux institutions qui en ont besoin. Cela permet de s’assurer que le matériel du dépôt central est toujours utilisé là où il est le plus nécessaire.