Retour à la Page d'accueil

Le Parlement accorde 22,5 millions de francs

Jeux olympiques de la jeunesse en 2020 à Lausanne, championnat du monde de hockey sur glace en 2020 à Lausanne et Zurich, Universiade d’hiver en 2021 à Lucerne et en Suisse centrale : trois manifestations sportives d’envergure internationale sont programmées en Suisse ces prochaines années. Suivant l’avis du Conseil national, le Conseil des États veut lui aussi les soutenir en octroyant 22,5 millions de francs.

06.03.2018 | Communication DDPS, Marco Zwahlen

Nachwuchs Leistungssport


Le Conseil des États est convaincu de l’importance sportive, mais aussi éducationnelle et culturelle de ces trois manifestations. Par 42 voix, il a adopté l’arrêté fédéral concernant les subventions fédérales destinées aux manifestations sportives internationales de 2020 et 2021, suivant le Conseil national qui avait adopté le projet en décembre 2017. Le Conseil fédéral prévoyait une enveloppe globale de 19,5 millions pour contribuer aux frais non couverts des trois manifestations. Le montant se répartit comme suit : 8 millions de francs pour les JO de la jeunesse, 0,5 million pour le championnat du monde de hockey et 11 millions pour l’Universiade d’hiver. Le Conseil des États, tout comme le Conseil national, a décidé par 40 voix contre 1 et 2 abstentions d’augmenter le crédit global de 3 millions de francs. Ce supplément doit être alloué à l’Universiade d’hiver.

Crédit additionnel pour la construction du centre sportif de Malley

Dans le cadre de cette affaire, le Conseil des États a également octroyé 6 millions de francs pour la construction du centre sportif de Malley, à Lausanne. Il y voit une installation essentielle aussi bien pour le championnat du monde de hockey que pour les JO de la jeunesse. Par 42 voix, il a donc apporté son appui à la proposition du Conseil fédéral de compléter l’arrêté fédéral du 27 septembre 2012 concernant l’octroi d’aides financières pour des installations sportives d’importance nationale (CISIN 4), avec lequel le Parlement avait octroyé un crédit d’ensemble de 70 millions de francs.

En outre, l’arrêté comprendra désormais 6 millions de francs pour la construction et l’aménagement d’infrastructures de hockey décentralisées, au lieu des 5 millions destinés précédemment au centre national de hockey sur glace non réalisé. En contrepartie, le Conseil fédéral ne disposera librement plus que de 19 millions au lieu de 20 pour soutenir des projets d’installations sportives.

Tandis que le délai des autres engagements CISIN était fixé à fin 2017, ceux concernant la construction et l’aménagement des infrastructures de hockey décentralisées ainsi que la construction du centre sportif de Malley peuvent être conclus jusqu’à fin 2018.