Retour à la Page d'accueil

Visite de la conseillère fédérale Viola Amherd aux contingents de l’Armée suisse engagés au Kosovo et en Bosnie-Herzégovine

Les 9 et 10 mai, la cheffe du DDPS se rend auprès des contingents suisses de la KFOR et de l’EUFOR Althea pour se faire une idée de la situation sur place. Des échanges avec des militaires suisses sont programmés sur les différents sites où ils sont engagés. Cette visite s’inscrit dans la perspective d’une prolongation éventuelle du mandat de la Swisscoy au Kosovo, celui en cours s’achevant à la fin de 2020. La conseillère fédérale Viola Amherd, qui est accompagnée de parlementaires des deux chambres, a également prévu de rencontrer son homologue Marina Pendeš, la ministre de la Défense de Bosnie-Herzégovine.

09.05.2019 | Communication DDPS

190509-wissenswertes-brva-swissint-01


Voilà bientôt vingt ans que la Suisse participe avec une compagnie – la Swisscoy – à la mission internationale de maintien de la paix KFOR (Kosovo Force), contribuant ainsi à la stabilité et à la paix dans les Balkans occidentaux. Ce mandat, qui repose sur une résolution de l’ONU, doit s’achever à la fin de 2020. En vue de son possible renouvellement, la conseillère fédérale doit déposer une demande au Conseil fédéral cette année encore afin que le Parlement puisse en décider l’an prochain.

Échanges avec des membres de la Swisscoy et avec le commandant de la KFOR

Cette visite donnera l’occasion à la ministre, ainsi qu’aux conseillers nationaux et aux conseillers aux États qui l’accompagnent, d’en apprendre davantage sur l’engagement en cours et sur les défis inhérents à cette mission, et de se faire leur propre idée de la situation et de l’activité militaire sur place. Pour ce faire, la conseillère fédérale et les parlementaires rencontreront des membres des équipes de liaison et de surveillance à Mitrovica et des soldats de la base logistique à Novo Selo. Ils auront aussi la possibilité d’approfondir leur vision en s’entretenant avec le commandant de la KFOR et en échangeant avec des représentants de la société civile.

L’engagement suisse en Bosnie-Herzégovine au sein de l’EUFOR Althea s’appuie également sur une résolution de l’ONU. La visite à Mostar a pour objectif de mieux comprendre le travail des équipes de liaison et de surveillance qui consiste à entretenir des contacts avec la population civile ainsi qu’à observer et analyser la situation générale. À Mostar aussi, des discussions auront lieu avec des représentants de la société civile. Un bref échange sera organisé en outre entre la conseillère fédérale Viola Amherd et son homologue Marina Pendeš, la ministre de la Défense de Bosnie-Herzégovine.

Les engagements de la Suisse au Kosovo et en Bosnie-Herzégovine, qui contribuent à maintenir la paix dans ces deux régions, comptent parmi les missions essentielles de l’Armée suisse.

 

Photos