print preview Retour à la Page d'accueil

La ministre autrichienne Klaudia Tanner en visite de travail officielle chez la conseillère fédérale Viola Amherd

Le vendredi 30 avril 2021, la conseillère fédérale Viola Amherd, cheffe du DDPS, a accueilli son homologue Klaudia Tanner, ministre autrichienne de la défense, pour une visite de travail officielle à Berne. Elles ont échangé des informations concernant les relations bilatérales, la cyberdéfense, la promotion des femmes et la situation actuelle de la politique de sécurité.

30.04.2021 | Communication DDPS

La ministre autrichienne de la défense Klaudia Tanner et la conseillère fédérale Viola Amherd devant les deux drapeaux nationaux. Photos : VBS/DDPS, André Scheidegger

 

De l’avis des deux ministres, la cyberdéfense constitue une priorité importante pour la politique de sécurité et de défense actuelle. Les discussions ont donc porté sur ce thème essentiel. La conseillère fédérale Viola Amherd a informé son homologue sur la nouvelle Stratégie cyber du DDPS, qui fixe le socle de sa stratégie en matière de cyberdéfense pour les années 2021 à 2024, et sur les travaux en cours pour le commandement Cyber de l’armée. Les ministres de la défense ont également discuté de la manière de développer la coopération en matière de cyberdéfense.

Pour des raisons liées à l’actualité, la cheffe du DDPS et son homologue autrichienne ont parlé de la pandémie et de ses implications pour la politique de sécurité et les ministères de la défense. La visite de la ministre autrichienne Klaudia Tanner a également permis des échanges concernant la situation actuelle de la politique de sécurité.

La promotion militaire de la paix a aussi été passée en revue. Tant l’Autriche que la Suisse participent à la mission de la KFOR au Kosovo et à la mission EUFOR ALTHEA de l’Union européenne en Bosnie et Herzégovine. De plus, la conseillère fédérale Viola Amherd et la ministre autrichienne de la défense Klaudia Tanner ont évoqué la bonne collaboration pour la surveillance de l’espace aérien, dont l’accord de police aérienne en vigueur depuis le 1er février 2019 constitue la pierre angulaire. Les forces aériennes des deux États collaborent étroitement pour assurer notamment la surveillance de l’espace aérien pendant la rencontre annuelle du WEF. Les futurs pilotes militaires de l’Armée suisse peuvent en outre effectuer des vols de navigation en Autriche. Réciproquement, des militaires de la Bundesheer autrichienne s’exercent sur des simulateurs de conduite en Suisse.

La promotion des femmes au sein des forces armées fut également un thème majeur de la rencontre. Les deux ministres de la défense s’accordent sur l’importance de sensibiliser davantage les femmes aux questions de la politique de sécurité et de défense et ont présenté les efforts déployés par leur pays afin d’accroître la proportion de femmes au sein de l’armée.

Photos

Vidéo