print preview Retour à la Page d'accueil

Construire durablement pour préserver l’environnement

Le 3 juillet 2019, avec le train de mesures sur le climat pour l’administration fédérale, le Conseil fédéral a appelé les départements à réduire les émissions de CO2 et la consommation d’énergie pour tendre vers la neutralité climatique. La cheffe du DDPS a pour objectif de faire du DDPS un modèle en matière d’efficacité énergétique et de protection de l’environnement. Le groupement Défense y contribue par le biais de nouvelles constructions durables ou d’assainissements énergétiques.

04.10.2021 | Communication DEDD, Susan Hofer

Vue d’ensemble des toits équipés de panneaux solaires.
Vue d’ensemble des toits équipés de panneaux solaires. ©VBS/DDPS, DEDD

Le développement durable n’est pas une préoccupation nouvelle pour la Défense. Depuis 2001, les émissions de CO2 ont déjà été réduites de 28 %, tandis que l’objectif est fixé à 40 % d’ici 2030. Cette réduction s’explique principalement par la diminution des effectifs de l’armée, et donc de son matériel, suite à deux réformes. Elle est également due à un changement de cap dans le domaine immobilier : en 2008, à Frauenfeld, un bâtiment de l’armée a été pour la première fois certifié selon le standard Minergie.

Construction respectueuse de l’environnement

Le concept de stationnement défini avec le Développement de l’armée (DEVA) a exigé la forte densification et l’optimisation des immeubles de la Défense. L’accent a ainsi été mis sur des constructions et des assainissements durables et économes en énergie. Cela se traduit par l’installation de chauffages fonctionnant avec des combustibles non fossiles et de panneaux photovoltaïques, ainsi que par la mise en œuvre des standards Minergie. L’électricité provient déjà intégralement de sources renouvelables, essentiellement l’énergie hydraulique. Les immeubles contribuent ainsi largement à la réduction des émissions.

La place d’armes de Bure, un projet exemplaire

Ces dix dernières années, quatre bâtiments de la place d’armes de Bure ont été assainis sur le plan énergétique et répondent aujourd’hui au standard Minergie-ECO : la caserne des officiers, les casernes des troupes, le centre de subsistance et le centre de rétablissement. Ces immeubles présentent un faible besoin énergétique grâce à une forte isolation thermique et une aération optimale. En outre, les toits ont été partiellement couverts de panneaux photovoltaïques pour contribuer à l’autonomie énergétique visée.

Minergie, énergie solaire et nouveau chauffage

D’autres projets ont été mis en œuvre en parallèle, comme le nouveau chauffage au bois et au biogaz à faibles émissions, l’assainissement de la salle polyvalente ou les panneaux photovoltaïques sur les halles de chars. L’ancienne installation de chauffage à combustible fossile a été remplacée en 2018. La nouvelle fonctionne aux copeaux de bois et au biogaz. Avec ses sous-stations, le vaste système alimente l’ensemble de la place d’armes en chaleur et en eau chaude en générant peu d’émissions. Bure reflète ainsi la tendance au développement durable et satisfait toutes les exigences d’un mode de construction moderne et écologique.

D’autres projets pour plus de développement durable

Bure est l’un des nombreux sites qui ont été ou seront assainis. D’autres projets d’assainissement sont déjà terminés ou en phase de planification et de réalisation. Citons par exemple le site de Frauenfeld, qui fait à la fois l’objet d’une extension et d’une optimisation énergétique.

L’armée pourra ainsi continuer d’accomplir sa mission efficacement au cours de la prochaine décennie tout en contribuant à la réduction des émissions de CO2.

Le domaine de l’environnement et de la durabilité de la Défense se présente

L’équipe DEDD traite et coordonne toutes les questions relatives à l’environnement et à la durabilité au sein du groupement Défense. Elle élabore des solutions qui permettent d’accomplir les missions de l’armée tout en tenant compte des changements sociétaux, économiques et écologiques. Ce travail repose entre autres sur la Stratégie pour le développement durable 2030 du Conseil fédéral, qui indique à notre pays, à notre armée et à l’administration fédérale la voie à suivre au cours des dix prochaines.

Nous contribuons à maintenir la qualité de notre monde pour les générations de demain.

Devise du domaine de l’environnement et de la durabilité de la Défense


L’équipe DEDD accompagne le chef de l’armée et ses subalternes directs dans la mise en œuvre des mesures requises. Celles-ci résultent de la « Charte du DDPS sur la durabilité » et concernent l’énergie, le bruit, la protection de l’environnement ainsi que l’instruction de l’armée et de l’administration militaire en matière d’environnement. En étroite coopération avec le Secrétariat général du DDPS et d’armasuisse, le domaine coordonne en outre le programme Nature, paysage, armée, l’évacuation des restes de munitions sur les places de tir ainsi que la législation en matière d’environnement. Il représente aussi le groupement Défense dans le cadre des questions environnementales au sein du DDPS, vis-à-vis des autres départements et d’autres acteurs.

Photos

Thèmes associé

Armée et environnement