Nature et paysage

Le DDPS est l’un des plus importants propriétaires fonciers de Suisse. Une grande partie des surfaces utilisées à des fins militaires se trouve à proximité d’un inventaire du paysage ou d’une réserve naturelle. En maints endroits, l’activité militaire favorise la conservation de valeurs naturelles, comme les sites de reproduction de batraciens. Elle peut néanmoins avoir aussi des effets néfastes, qui doivent être réduits autant que possible. Dans la Constitution fédérale, la défense du pays et la protection de la nature et du paysage ont une importance identique.

Pour concilier au mieux les intérêts respectifs de la défense nationale et de la protection de la nature, le DDPS a développé le programme « Nature, paysage, armée ». Sur les sites d’envergure comme les places d’armes, les places de tirs ou les bases aériennes, il a référencé les valeurs naturelles ainsi que les activités de l’armée ou de tiers, identifié les conflits d’intérêt, puis défini et appliqué les mesures pour les désamorcer. Les dossiers correspondants sont mis à jour de façon périodique ou lors de changements importants.

Enfin, le DDPS a établi un inventaire des ouvrages de combat et de commandement ayant une valeur écologique, par exemple les « Toblerones ». Ces positions de barrage relativement longues, qui traversent des zones d’exploitation agricole intenses, jouent un rôle essentiel en reliant les différents biotopes et méritent donc d’être conservées.

Documents