Aller au contenu principal

Publié le 16 février 2023

Munitions dans les lacs suisses

Quelque 8'000 tonnes de munitions et de restes de munitions de l’Armée suisse se trouvent dans les lacs de Thoune et de Brienz ainsi que dans certaines zones du lac des Quatre-Cantons. Il s’agit en majeure partie de résidus des deux fabriques de munitions de Thoune et d’Altdorf.

La place de tir de Forel

Communiqués de presse

29 septembre 2021

Place de tir d’aviation de Forel : analyses supplémentaires nécessaires

Fin mars 2021, le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) a prélevé des échantillons d’eau et de sédiments dans le lac de Neuchâtel sur la place de tir d’aviation de Forel, afin de procéder à des analyses. Les résultats n’ont démontré aucune trace d’explosif dans les échantillons. Les concentrations en métaux lourds provenant du champ de tir et des sites de référence se situent dans une fourchette similaire. Les résultats obtenus ne permettent toutefois pas de tirer un bilan complet. C'est pourquoi, le DDPS, l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), les cantons concernés, l'Association de la Grande Cariçaie (AGC) et Pro Natura ont convenu que des investigations complémentaires seront menées. Parallèlement, la conseillère fédérale Viola Amherd a chargé l'armée d'examiner de manière générale la nécessité des tirs aériens et d'élaborer un concept d'élimination des résidus de munitions pour le site de Forel.

11 mars 2021

Place de tir de Forel : le DDPS lance une analyse de l’eau et des sédiments

Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) lance une analyse de l’eau et des sédiments sur la place de tir des Forces aériennes de Forel. Un concept pour l'analyse de l'eau et des sédiments a été discuté avec l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), les cantons de Fribourg, Vaud et Neuchâtel et les associations environnementales Pro Natura et de la Grande Cariçaie. Le DDPS procédera vraisemblablement entre le 29 et le 31 mars 2021 à la campagne d’analyse.

19 mai 2020

Monitorage des substances explosives en 2019 : aucun impact négatif des munitions sur l’eau des lacs.

Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) assure une surveillance continue des substances explosives en lien avec les munitions immergées dans les lacs de Thoune, de Brienz et des Quatre-Cantons. Au cours de l’été 2019, de nouveaux échantillons de sédiments ont été prélevés à des fins d’analyse. Désormais disponibles dans un rapport, les résultats ne révèlent aucun impact des munitions sur l’eau des lacs concernés. Néanmoins, pour être à même de détecter rapidement d’éventuelles pollutions, les autorités ont décidé de poursuivre le monitorage.