Patrick Fetz

Patrick Fetz, major EMG, officier de carrière, Armée suisse
Patrick Fetz, major EMG, officier de carrière, Armée suisse

Contribuer à la protection du pays et de sa population 

Vous êtes officier de carrière au sein de l’Armée suisse. Pourquoi avoir choisi l’armée ?

Lors de mon école de recrues, j’envisageais déjà une carrière d’officier. J’ai parcouru l’une après l’autre les différentes étapes de l’instruction militaire. J’étais et je suis toujours convaincu du bien-fondé de l’armée et je souhaite, par mon engagement, contribuer à la protec-tion du pays et de sa population. En outre, j’aime beaucoup travailler avec les gens. Pouvoir assumer de telles responsabilités de conduite à un si jeune âge est quelque chose d’unique.

Qu’est-ce qui a été déterminant dans le choix de votre fonction actuelle ?

Après avoir payé mes galons de chef de section, j’ai à nouveau travaillé dans ma profession initiale. Mais j’ai très vite ressenti un vide. Les défis du quotidien militaire, le plaisir de former des jeunes et de leur donner les moyens de réussir me manquaient. J’ai donc opté définitivement pour une carrière militaire. Après plusieurs années en tant qu’officier de carrière au sein d’une unité, je me suis vu confier mon poste actuel : une fonction d’état-major dans une formation d’application.

A quoi ressemble une journée de travail ordinaire pour vous ?

Ce qui me plaît, c’est justement qu’il n’y a pas de journée de travail type. Mes tâches en tant qu’officier de carrière sont variées et passionnantes. Je découvre toujours de nouvelles choses, avec parfois quelques surprises. Actuellement, je travaille sur des projets et j’effectue des travaux d’état-major. J’accomplis également des engagements en tant qu’instructeur dans les stages de formation ou pour appuyer les troupes de milice. Mes horaires de travail peuvent par conséquent passablement varier.

Si vous deviez présenter l’armée en tant qu’employeur, que diriez-vous ?

L’armée incarne à mes yeux un certain idéal. Organisée selon le principe de milice, elle bénéficie du soutien de la population. Elle réunit des personnes provenant de toutes les couches sociales, de toutes les régions et de toutes les communautés linguistiques. C’est ce qui fait la particularité de notre pays. Je m’engage volontiers pour une telle institution.

Qu’est-ce qui caractérise l’armée en tant qu’employeur ?

L’armée est une grande organisation qui peut et qui doit s’adapter en tout temps et de manière flexible à de nouvelles conditions. Cette réalité ne l’empêche toutefois pas d’offrir des emplois sûrs. Même lorsque les temps sont difficiles, elle fait tout son possible pour ne pas licencier des collaborateurs. En outre, elle offre des perspectives de carrière intéressantes. Je trouve mon environnement de travail très agréable et je sais que mes supérieurs ont confiance en mes compétences.

Vous êtes souvent en déplacement et votre emploi du temps est chargé. Comment faites-vous pour concilier vie privée et vie professionnelle ?

Ma journée de travail commence souvent vers 7 heures et se termine rarement avant 18 heures. Selon le type d’engagement ou les tâches à accomplir, cet horaire peut sensiblement varier. J’arrive à prendre en compte mes impératifs privés dans la planification de mes journées et je peux organiser mon emploi du temps de manière très flexible. En outre, je n’ai pas tendance à me disperser : lorsque je suis à la maison, je suis à 100 % avec ma famille.