print preview Retour à la Page d'accueil

Des profils divers au service de la cybersécurité en Suisse

Archéologue, juriste ou linguiste : dans l’administration fédérale, la cybersécurité est un thème traité par des collaborateurs provenant d’horizons professionnels très variés. Récemment, 29 étudiantes et étudiants des hautes écoles ont rencontré nos professionnels de la sécurité dans le cadre du « Sprungbrett-Event ». Ils ont eu l’occasion de discuter avec eux des défis dans le domaine cyber.

15.04.2019 | Personnel DDPS, Babice Schlumpf-van Waardenburg

DSC00332


Lors de cet événement annuel, diverses entreprises ont l'occasion de se présenter aux étudiantes et étudiants et de discuter ensemble de sujets d'actualité. Pour le « Sprungbrett-Event » de cette année, l'administration fédérale a choisi le thème cybersécurité.

Comment la Suisse peut-elle protéger son économie contre les cyberrisques ? Comment peut-elle garantir la sécurité nationale ? Et comment tout un chacun peut-il contribuer à limiter les failles dans le cyberespace ? Ce sont quelques-unes des réflexions menées par les étudiantes et étudiants de 13 universités suisses au Palais fédéral Est à Berne.

D’une cyberattaque contre les hôpitaux à la manipulation d’une caméra de vidéosurveillance

Toni Eder, Secrétaire général DDPS, a accueilli les visiteurs avec un discours de bienvenue, dans lequel il a souligné l'importance toujours plus grande qu'ont ces thématiques sensibles comme la cybersécurité pour les collaborateurs de l'administration fédérale. Ensuite, Pascal Lamia, chef de la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information (MELANI), a décrit les menaces actuelles dans le domaine cyber en se fondant sur quelques exemples concernant plus directement la Suisse.

Dans un deuxième temps, les étudiantes et les étudiants ont participé à des travaux de groupe et ont pu examiner des cas concrets issus de l’administration fédérale. Les participants du workshop ont discuté des conséquences d’une attaque contre les infrastructures informatiques de plusieurs hôpitaux, pour lesquels MELANI est responsable de la sûreté de l'information. Puis, ils ont proposé des solutions concernant une cyberattaque contre des militaires de la Base d’aide au commandement. Enfin, ils ont parlé des différents scénarios possibles et des suites de la manipulation d’une caméra de vidéosurveillance au Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC).

Pour conclure cette rencontre, une discussion en plénum sur les thèmes de la cybersécurité a été menée en présence de plusieurs professionnels des Départements DFAE, DDPS, DFF, et DETEC. Les étudiantes et les étudiants ont été surpris de rencontrer des spécialistes ayant des formations de linguiste ou de laborantin en chimie. En effet, une grande diversité de parcours mène aux professions ayant trait au domaine de la cybersécurité.

Rejoignez-nous !

Environ un tiers des collaborateurs de l’administration fédérale sont titulaires d’un diplôme d’une haute école. Chaque année, quelque 500 étudiants et diplômés des universités et des hautes écoles effectuent un stage à la Confédération. Une grande diversité d’engagements possibles, à laquelle le DDPS contribue en offrant près d’un quart des places de stage proposées.

Saisissez votre chance et postulez :
www.ddps.ch/jobs ou www.emploi.admin.ch

Cybersécurité : de quoi s’agit-il ?

Selon la Stratégie nationale de protection de la Suisse contre les cyberrisques, la cybersécurité comprend toutes les mesures de prévention, de maîtrise des événements et d’augmentation de la résilience face aux cyberrisques. Elle présente la cybersécurité comme un état idéal dans le cyberespace, c’est-à-dire une situation permettant l’échange optimal de données et d’informations entre les différentes infrastructures, tel qu’il avait été prévu à l’origine. Il s’agit d’un thème qui gagne en importance vu le développement de la numérisation et la complexité croissante des infrastructures des entreprises. La connexion permanente à Internet et l’automatisation induite par la robotique et les systèmes d’intelligence artificielle ont des effets qui touchent à tous les domaines de l’économie et de l’administration.

Photos