print preview Retour à la Page d'accueil

Qu’est-ce que le campus cyberdéfense ?

Le campus cyberdéfense (CYD Campus) du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) est en opérationnel depuis janvier 2019. Mais de quoi est-il question exactement ?

21.11.2019 | Communication DDPS, Marco Zwahlen

Qu’il s’agisse de communiquer au travers des médias sociaux, de bénéficier de l’aide d’accessoires utiles comme les smartphones ou de faire ses achats en quelques clics, le tournant numérique nous facilite beaucoup la vie. Cependant, il comporte aussi de nombreux risques, en particulier dans le domaine de la politique de sécurité. Nos données et nos communications se retrouvent de plus en plus souvent en ligne. Par exemple, dans les domaines du trafic des paiements ou de l’approvisionnement en eau ou en électricité, certaines infrastructures majeures sont aussi gérées de façon numérique. Si des pirates informatiques réussissaient à s’introduire dans les systèmes de ces infrastructures ou qu’ils parvenaient à dérober des données privées, cela pourrait provoquer de graves dégâts pour l’ensemble de la société. Il est donc de plus en plus crucial de se protéger contre les cyberattaques.

Le CYD Campus est l’une des différentes mesures de la stratégie nationale de protection de la Suisse contre les cyberrisques (SNPC) engagée pour relever plus efficacement les défis actuels du cyberespace. Sous la conduite d’armasuisse Sciences et technologies, des experts issus du DDPS, de l’industrie et de hautes écoles se sont réunis afin d’acquérir un vaste savoir-faire sur tous les sujets liés à la cybersécurité.

Deux pôles à l’EPFL et à l’EPFZ

En janvier 2019, le CYD Campus a entamé ses activités officielles. Son mandat comprend l’identification précoce des évolutions rapides dans le cyberespace, le développement de technologies de défense et la formation de cyberspécialistes. Pour avoir accès aux évolutions, informations et tendances les plus récentes dans le cyberespace, le CYD Campus travaille en étroite collaboration avec l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Ainsi, deux pôles CYD ont été inaugurés, respectivement en septembre 2019 à l’EPFL et en novembre 2019 à l’EPFZ. L’industrie et des partenaires internationaux sont également associés aux travaux. L’axe essentiel du partenariat consiste à encourager le transfert de technologies et d’innovations, traitant en priorité les technologies de cyberdéfense, la sécurité de l’information, la science des données et l’intelligence artificielle. Comme l’a indiqué la conseillère fédérale Viola Amherd lors de la cérémonie d’inauguration à Zurich, le CYD Campus sert de plateforme d’anticipation cyber et s’entend aussi comme un « espace et trait d’union entre le DDPS, l’industrie et la science pour tous les thèmes cyber ».

Le CYD Campus contribue à ce que la numérisation présente principalement des opportunités et non des risques.

Les spécialistes avec brevet fédéral : les bons hackers

La formation des cyberspécialistes progresse. Le 11 novembre 2019, le nouvel examen professionnel de Cyber Security Specialist avec brevet fédéral a officiellement été lancé. Les nouveaux experts luttent contre la criminalité dans le cyberespace et contribuent ainsi de façon substantielle à la protection et à la force d’innovation de la Suisse. Découlant d’une proposition de l’Armée suisse, l’examen professionnel a été développé par ICT Formation professionnelle Suisse en étroite collaboration avec la Confédération et l’économie privée. Sept organisations privées commenceront à proposer la formation de Cyber Security Specialist avec brevet fédéral dès 2019 ou 2020. Une offre variée est donc disponible. Elle inclut des institutions traditionnelles telles que l’école professionnelle du commerce et de l’industrie GIBB, l’école supérieure IFA ou l’école d’informatique de gestion WISS, ainsi que la nouvelle Cisco CyberSecurity Academy et les salles de classe virtuelles de l’école supérieure SIW.

L’armée propose un stage de formation cyber depuis 2018 déjà. Les participants sont ensuite admis au nouvel examen professionnel fédéral.