print preview Retour à la Page d'accueil

Nouveau système d’annonce pour recenser les capacités des urgences en Suisse

Le DDPS a installé un système d’annonce national afin de connaître en direct le nombre de places en soins intensifs disponibles dans les hôpitaux.

13.03.2020 | Communication DDPS, Marco Zwahlen

 

Dès à présent, les cliniques suisses doivent annoncer quotidiennement le nombre de lits destinés aux patients souffrant du coronavirus dont elles disposent dans leur service des urgences. Il peut s’agir de chambres d’isolement, de lits en soins intensifs ou de lits à ventilation mécanique destinés aux enfants ou aux adultes. Selon la Société suisse de médecine intensive, il existe actuellement en Suisse 82 unités de soins intensifs reconnues et certifiées. Ces dernières comptent entre 950 et 1000 lits au total, dont 800 à 850 disposant d’équipements de ventilation. En outre, les unités de soins intermédiaires possèdent entre 400 et 450 lits supplémentaires.

Par courrier, le DDPS a indiqué aux cliniques qu’elles doivent idéalement créer des capacités additionnelles. À cette fin, elles peuvent par exemple reporter des opérations non vitales, permettre aux patients de sortir plus rapidement ou les transférer plus tôt vers les services de rééducation. L’Office fédéral de la santé publique conseille lui aussi aux cliniques de libérer des lits pour les patients atteints du coronavirus.