print preview

Guerre en Ukraine

220303-ukraine-dossier
© Keystone-ATS


Aperçu

En tant que département responsable de la politique de sécurité, le DDPS suit intensivement la situation en Ukraine, ses développements et les conséquences possibles pour la Suisse. La Délégation du Conseil fédéral pour la sécurité, présidée par la cheffe du DDPS, se penche de près sur le dossier depuis un certain temps déjà et tient en ce moment des séances extraordinaires.

  • Le Secrétariat général – en particulier avec la Division de la politique de sécurité – est étroitement impliqué dans les différentes affaires et décisions du Conseil fédéral, qui ont aussi été prises à une cadence rapide et dans des circonstances exceptionnelles ces derniers jours.
  • Le Service de renseignement de la Confédération (SRC) analyse en permanence la situation et prépare des informations de base pour le Conseil fédéral.
  • L’armée met à disposition du Secrétariat d’État aux migrations des hébergement d’urgence pour les réfugiés de guerre en provenance d’Ukraine. En outre, elle contribue à l'aide humanitaire par des livraisons de matériel dans le domaine sanitaire et soutient le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans le domaine de la sécurité et le travail de gestion de la crise de la représentation suisse dans les régions en guerre.
  • L’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) intervient lorsqu’il s'agit de donner l’alarme et de prendre des mesures préventives en Suisse. En tant qu’autorité compétente et organe d’alerte de la Suisse, la Centrale nationale d’alarme (CENAL), qui est rattachée à l’office, reçoit des informations officielles de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), notamment sur la situation des centrales nucléaires en Ukraine. La CENAL exploite son propre réseau de surveillance de la radioactivité, le réseau NADAM. Ce réseau se compose de 76 sondes réparties dans toute la Suisse, qui transmettent toutes les 10 minutes la valeur mesurée actuelle à la CENAL. Si un certain seuil est dépassé (1000 nanosieverts par heure [nSv/h]), une alarme est automatiquement déclenchée à la CENAL.

    Informations actuelles de l'OFPP

  • L'Office fédéral du sport (OFSPO) a accueilli des sportives et des sportifs d’Ukraine pour leur permettre de s'entraîner en toute sécurité. En outre, la Suisse soutient la déclaration du collectif de nations du sport à l’encontre de la Russie.

Communiqués

Articles


Interviews etc.


Documents

Tous