F/A-18 – Résultat du contrôle des charnières

Berne, 02.02.2018 – Les avions de combat de type F/A-18 Hornet des Forces aériennes suisses ont été soumis à un contrôle suite aux fissures découvertes récemment. Trois autres appareils sont concernés, et sont immobilisés dans l’attente d’une analyse approfondie.

Une charnière fissurée avait été découverte sur un volet d’atterrissage d’un F/A-18C lors d’un contrôle intermédiaire. Il avait été alors décidé, à titre préventif, de soumettre tous les F/A-18C/D des Forces aériennes à un contrôle des charnières (cf. communiqué du 31 janvier), afin de s’assurer de la capacité de vol des appareils et de leur sécurité.

L’inspection des charnières en question a fait apparaître des fissures sur trois autres appareils. Le problème concerne donc en tout deux monoplaces F/A-18C et deux biplaces F/A-18D. Ces avions sont immobilisés dans l’attente d’une analyse approfondie. En tout, 23 appareils ont été examinés ces derniers jours sur les bases aériennes de Meiringen et de Payerne. Sept autres F/A-18 se trouvent actuellement chez RUAG Aviation pour entretien, et seront inspectés eux aussi en temps utile.

Une analyse approfondie, qui s’avère nécessaire, a déjà été déclenchée. Il n’est pas possible de se prononcer à l’heure actuelle sur le remplacement des pièces en question, sur le coût d’une telle opération, ou sur le moment auquel ces avions pourront réintégrer le service de vol des Forces aériennes.

Le contrôle des charnières a été réalisé au moyen d’un appareil spécial permettant de détecter les fissures même les plus fines, dans le cadre d’une analyse dite non destructive des microstructures. Les fissures découvertes n’étaient en effet pas visibles à l’oeil nu.

Le service de police aérienne (PA24) et les engagements des Forces aériennes sont à nouveau assurés intégralement. Des répercussions sont possibles sur le service de vol destiné à l’instruction et à l’entraînement, mais elles pourront être chiffrées seulement après la fin de toutes les analyses en cours.

Adresse en cas de questions

Kaj-Gunnar Sievert
Chef de la communication armasuisse
058 464 62 47

Editeur