print preview

Centre de dommages du DDPS: le nombre de sinistres reste constant

Berne, 14.04.2020 – En 2019, le nombre de sinistres causés par l’utilisation des véhicules de l’administration fédérale ou par les activités de l’armée est resté constant. Le Centre de dommages du DDPS a enregistré 7273 cas, soit 21 de moins que l’année précédente. Les dépenses ont augmenté d’environ 400 000 francs pour s’établir à 13,31 millions.

Le Centre de dommages du DDPS règle les sinistres occasionnés par l’utilisation de véhicules militaires et de l’administration fédérale. Il se charge aussi des dommages causés par l’armée aux personnes civiles, aux biens matériels et aux cultures.

Pour 2019, les dépenses s’élèvent à 9,22 millions de francs pour des dommages sur des véhicules de la Confédération et à 1,4 million de francs pour des dommages sur des véhicules civils. 1,85 million de francs supplémentaires sont imputables à des dommages aux cultures et à des dommages matériels. Enfin, quelque 840 000 francs ont été déboursés pour des lésions corporelles sur des personnes civiles, occasionnées par des accidents de la circulation. Côté revenus, le Centre de dommages du DDPS enregistre environ 530 000 francs d’entrées pour ses actions récursoires et les participations aux dommages.

En 2019 aussi, le Centre de dommages du DDPS a pu assurer un règlement correct et simple des dommages aux cultures et des dommages matériels, ceci grâce à la présence rapide des experts en dommages sur les lieux des sinistres.

Comme chaque année, le Centre de dommages du DDPS agit pour la prévention des accidents en collaborant étroitement avec la Police militaire, le Centre de compétences pour l’instruction à la conduite au sein de l’armée et les spécialistes de la Base logistique de l’armée. En 2019, il a aussi pu compter sur les conférences, les évaluations et les conseils de nombreux cadres de milice et professionnels, des responsables de la circulation et des transports de la troupe ainsi que des conseillers à la sécurité de l’armée. En sa qualité d’acteur de la Prévention des accidents et des dommages militaires (PADM), le Centre de dommages du DDPS a également contribué activement à diminuer le nombre de sinistres. La sécurité dans le domaine de la circulation militaire repose sur une solide formation des conducteurs de véhicules militaires dans les formations d’application.

Informations complémentaires

Adresse en cas de questions

Lorenz Frischknecht
Suppl. chef Communication / Porte-parole DDPS
+41 58 484 26 17

Editeur