print preview

Air2030 – Signature du contrat d’acquisition du système de surveillance de l’espace aérien et de conduite des opérations aériennes

Berne, 01.04.2021 – armasuisse a signé le contrat d’acquisition du produit « SkyView » avec l’entreprise française Thales. Dans l’actuel système de surveillance de l’espace aérien et de conduite des opérations aériennes des Forces aériennes suisses, SkyView remplace les deux sous-systèmes Ralus et Lunas. La réalisation interviendra dans les centres de calcul du DDPS. Son introduction commencera au milieu des années 2020.

Dans le cadre du projet « C2Air », les sous-systèmes Ralus et Lunas du système existant de surveillance de l’espace aérien et de conduite des opérations aériennes des Forces aériennes suisses sont remplacés. Après une phase d’évaluation lors de laquelle trois systèmes différents ont été testés, armasuisse a opté le 19 septembre 2019 pour le système français « SkyView » de Thales. Après l’approbation par le Parlement de l’acquisition de ce système dans le cadre du message sur l’armée 2020, le contrat d’acquisition avec le constructeur français a maintenant été signé. SkyView fonctionnera à l'aide des centres de calcul du DDPS (CC DDPS / Confédération). L’introduction commencera au milieu des années 2020.

Système de surveillance de l’espace aérien et de conduite des opérations aériennes Florako

Ralus (Radar-Luftlage-System, système radar pour l'établissement de la situation aérienne) rassemble les données radar et établit l’image de la situation aérienne actuelle. Lunas (Luftlage-Nachrichtensystem, système de renseignement de la situation aérienne) collecte toutes les données saisies, les reproduit à l’écran et permet ainsi une direction centralisée des engagements.

Les deux sous-systèmes font partie du système de surveillance de l’espace aérien et de conduite des opérations aériennes Florako, qui est destiné à identifier les objets aériens civils et militaires (p. ex. avions, hélicoptères et drones) et à conduire les engagements des Forces aériennes, y compris la défense sol-air. Depuis 2005, l’espace aérien suisse est surveillé 24 heures sur 24 par Florako.

Lien avec le programme Air2030

Le projet C2Air (C2 pour Command and Control) fait partie, avec ses sous-projets, du programme Air2030, tout comme les projets du Nouvel avion de combat (NAC), du Système de défense sol-air de longue portée (DSA LP) et du renouvellement Radar. Les projets C2Air et Radar sont antérieurs aux 2 autres sous-projets et ont fait l’objet d’une demande au Parlement dans des programmes d’armement distincts.

Informations complémentaires

Adresse en cas de questions

Kaj-Gunnar Sievert
Chef de la communication d’armasuisse
+41 58 464 62 47

Editeur